Incidence 2, Le déni de réalité

Quels rapports peut-on établir entre la croyance au Père Noël et la castration symbolique ? Entre le fétichisme et la croyance au masque ?
Entre la question de la mort, et celle de l’autorité ? L’objectif de ce numéro est de dégager la structure singulière de croyance qui constitue peut-être le fondement anthropologique et politique de l’autorité. Il s’intéresse, en croisant des perspectives psychanalytiques, ethnologiques et philosophiques, à ces croyances particulières qui se maintiennent malgré le démenti que leur impose la réalité. Les deux textes qui forment les pierres d’angle de cette réflexion sont les essais « Le Père Noël supplicié » de Claude Lévi-Strauss (1952) et « Je sais bien, mais quand même… » d’Octave Mannoni (1964). Avec les articles qui les commentent, les confirment ou les prolongent, ils permettent de caractériser la croyance comme un dispositif de production de l’autorité. Il s’agit au final de repérer ce qui, dans la manière dont nous vivons nos croyances, reste insu de nous.

Sommaire

La mort en face / Ogilvie, Bertrand —

Le présent d’une illusion : Donald Tuzin, Octave Mannoni, les Arapesh d’Ilahita / Farhat, John —

Le coeur rempli d’effroi / Tuzin, Donald —

Croyances paradoxales : Mannoni, Kwamwi, et la rencontre de deux esprits / Tuzin, Donald —

La fête des autres / Cartry, Michel —

« Autrefois on croyait aux masques » / Cartry, Michel —

Destin du culte des morts / Karsenti, Bruno —

D’un rite à l’autre : la mémoire du rituel et les remémorations de l’ethnologue / Cartry, Michel —

« Je sais bien, mais quand même… » / Mannoni, Octave —

Le Père Noël supplicié / Lévi-Strauss, Claude —

La voix du Tambaran / Tuzin, Donald —

Le culte des morts et la famille / Mannoni, Octave.

Revue Incidence
prix: 22 €
paru le 4 Septembre 2009
isbn: 978-2-86645-714-3